Aspect physique » History » Version 4

Pierre Guinault, 03/27/2013 10:13 AM

1 1 Pierre Guinault
h1. Aspect physique
2 1 Pierre Guinault
3 2 Pierre Guinault
h2. Définitions utiles dans le domaine du quadricoptère :
4 2 Pierre Guinault
5 2 Pierre Guinault
* Angle de calage : angle entre la corde et le plan de rotation de l'hélice
6 2 Pierre Guinault
* Traînée : résistance de l'air sur l'hélice sur une hélice en rotation.
7 2 Pierre Guinault
* Vitesse induite : vitesse communiquée à la molécule d'air lors de son passage au travers du disque rotor.
8 2 Pierre Guinault
9 2 Pierre Guinault
h2. Effet à prendre en compte pour le vol d'un drone.
10 2 Pierre Guinault
11 2 Pierre Guinault
_Cette partie relate des contraintes de l'environnement extérieur au drone et qui agisse dessus._
12 2 Pierre Guinault
13 2 Pierre Guinault
* L'effet de couple : Du fait que le l'hélice tourne dans un sens, le moteur tend à tourner dans le sens opposé en raison de la traînée induite par les pales.	Il en résulte une légère inclinaison du moteur concerné. L'effet de couple dépend de la masse du l'hélice, de son pas, de son diamètre et de son régime, mais aussi et surtout à la puissance disponible : plus la puissance est grande, plus l'effet de couple est grand.
14 2 Pierre Guinault
	L'inclinaison de l'axe du moteur en dû à l'effet de couple dépend de la résistance qui lui est opposé. Pour réduire cet effet, on peut appliquer deux types de « contre-mesures » :
15 2 Pierre Guinault
-	les mesures passives qui ont lieu lors de la conception.
16 2 Pierre Guinault
-	les mesures actives qui sont celle que l'on peut induire durant le vol (comme le report de poids d'un côté ou de l'autre, un réglage asymétrique du Trim, une réduction de poussée...). 
17 2 Pierre Guinault
18 2 Pierre Guinault
* La précession gyroscopique : Une hélice qui tourne agit comme un gyroscope, qui initialement tend à résister à toute force qui pourrait lui faire changer d'axe de rotation.
19 2 Pierre Guinault
20 2 Pierre Guinault
!precession_gyroscopique.png!
21 3 Pierre Guinault
_F la force instantanée appliquée au système en rotation, et R la résultante à 90 degrés dans le sens de rotation que le système va réellement "ressentir"._
22 3 Pierre Guinault
23 3 Pierre Guinault
* La poussée asymétrique des pales : celle-ci a trois facteurs qui sont :
24 3 Pierre Guinault
-	Elle se manifeste lorsque l'hélice n'est pas dans le plan horizontal, chacune des pales lorsqu'elle descend est entraînée vers l'avant, et lorsqu'elle monte vers l'arrière (phénomène dû bien entendu à la force de pesanteur).
25 3 Pierre Guinault
D'où en descente : vitesse air = vitesse sol + vitesse de rotation + vitesse d'entraînement.
26 3 Pierre Guinault
Et en montée : vitesse air = vitesse sol + vitesse de rotation – vitesse d'entraînement. 
27 1 Pierre Guinault
!poussee_asymetrique_pales.png!
28 4 Pierre Guinault
_Le poids de la pale P vient dans un cas s'additionner à la trainé f, et dans l'autre cas s'en soustraire. Il y a donc asymétrie dès lors que le drone n'est pas à l'horizontal._
29 4 Pierre Guinault
-	Du fait de l'inclinaison du moteur, l'angle d'attaque de chaque pale est plus élevé dans la phase de descente que dans la phase de montée. Cela provoque plus de poussée d'un côté de l'hélice que de l'autre.
30 4 Pierre Guinault
-	Les deux facteurs précédents induisent le fait que le côté où la pale descend est exposée à un flux d'air dit « propre » alors que l'autre subit un masquage aggravant. Cela provoque une poussée accrue du coté de descente, et réduit de l'autre, ce qui s'ajoute encore aux facteurs précédents, et on a donc une boucle.
31 1 Pierre Guinault
32 4 Pierre Guinault
A noter que la principale différence entre la précession gyroscopique et la poussée asymétrique des pales est que la première est une force momentanée qui disparaît dès le prochain changement d'assiette ; alors que la seconde est à peu de chose près permanente, de sorte que la direction réelle de l'appareil est toujours décalée par rapport à la direction souhaitée.
33 4 Pierre Guinault
34 4 Pierre Guinault
Il est également intéressant de noter que la poussée asymétrique des pales et la précession gyroscopique sont rapidement contrariées par une réduction de puissance et par l'évitement de changement d'assiette trop brut.
35 4 Pierre Guinault
36 4 Pierre Guinault
h2. Analyse mécanique
37 4 Pierre Guinault
38 4 Pierre Guinault
_Afin de déterminer quelles sont les contraintes internes au quadricoptère, il nous a fallu réaliser une  analyse mécanique, et déterminer, si ces contraintes engendrent des problèmes,  si une approche mécanique (classique) pouvait les paliers._
39 2 Pierre Guinault
40 1 Pierre Guinault
_Dernière mise à jour : 24/03/2013 22h02
41 1 Pierre Guinault
Auteur : Benjamin RIVRAY_