ACCUEIL | INTRODUCTION | I) L’ORIGINE DU PROJET | II) LE BESOIN DU CLIENT | III) L’ORGANISATION DU TRAVAIL | IV) LA SOLUTION TECHNIQUE | IV.1) PARTIE LOGICIELLE | IV.2) PARTIE MATERIELLE | BILAN || BIBLIOGRAPHIE | DOCUMENTS | NOTES D'APPLICATION


INTRODUCTION

Aujourd’hui, la sécurité des données est un enjeu majeur pour les entreprises. Ces dernières ne souhaitent pas que leurs recherches, qui sont la plupart du temps confidentielles, tombent entre les mains de tierces personnes. C’est dans ce contexte que l’entreprise Alphanosos fait appel à Polytech Clermont-Ferrand. En effet, l’entreprise souhaite protéger ses travaux de recherches en biotechnologie contre toutes les attaques informatiques qu’un système relié à internet peut subir. Le but ici est donc de réaliser un système capable de supprimer la liaison entre le réseau internet et le serveur du client et donc par extension, rompre les protocoles TCP/IP. Finalement, ce système doit servir de rempart contre les virus, les logiciels d’espionnage industriels et la destruction de fichiers.
Actuellement l’entreprise dispose de deux réseaux : un ordinateur relié à internet et un système isolé de ce dernier. Le système disposant d'un accès à internet est utilisé pour faire de la recherche tandis que le système sans accès à internet est utilisé pour l’exploitation des données. Ce projet s’inscrit donc dans le cadre de nos études en Génie Électrique puisque nous allons devoir mobiliser les connaissances appartenant au domaine de l'informatique avec la programmation du microcontrôleur et de l’application de gestion des fichiers en langage C, de la CAO (Conception Assistée par Ordinateur) pour réaliser les schémas de notre système ainsi que de l’électronique pour le filtrage et l’isolation galvanique.
Nous avons donc commencé notre travail en étudiant de plus près l’origine du projet c’est-à-dire comment l’entreprise réalisait les transferts de ses fichiers et quels problèmes cela pouvait entraîner. Ensuite, nous nous sommes concentrés sur le besoin que le client avait pour remédier aux problématiques. Finalement, nous avons organisé notre travail en divisant, entre développeurs, les différentes parties, à savoir la programmation sur microcontrôleur et la programmation de l’application de transfert de fichiers.


Chapitre Suivant : I) L’ORIGINE DU PROJET >>


intro2.png