Conclusion

Ce projet proposé et soutenu par Alstom Tarbes a abouti à la réalisation d’une application pour tablette. Cette application viendra automatiser et moderniser le contrôle de serrage au couple des boulons dans les blocs de traction TGV. C’est avec ce projet qu’Alstom Tarbes a fini 3ème d’un concours d’innovation lancé par le groupe national et a reçu, ainsi, un écho prometteur pour les années à venir dans le domaine des vérifications industrielles.

Ce projet, déjà lancé en 2016 avec une première équipe, a su faire apparaitre des solutions et des contraintes concernant cette application. En 2017, l’actuelle équipe s’est d’abord attardée sur l’étude des réalisations de l’année passée et a ainsi pu déterminer les points vitaux à améliorer. C’est notamment la fluidité des images qui parut comme un point important pour le bon fonctionnement de l’application. Le développement du programme qui se faisait exclusivement en C++ l’année dernière, se fit cette année, essentiellement, en QML, langage propre à Qt, l’environnement de développement choisi pour ce projet.
Le client souhaitait, dans son cahier des charges, que l’ensemble des informations nécessaires à la vérification soient données par des QR codes lisibles par l’application. Cependant la portabilité des bibliothèques Open Cv utilisées pour la lecture des Qr codes avec Qt, a posé certains problèmes de compatibilité. Pour y remédier une base de données a été créée ce qui permet de limiter les informations saisies par l’opérateur, limitant ainsi les erreurs humaines. De plus cette base de données à la particularité d’être synchronisée sur un cloud ce qui permet de la modifier aisément.
Toujours à cause de la portabilité d’Open CV sur Android, le traitement d’image s’est donc fait à partir de code en C++ directement avec Qt. Ce dernier permet de reconnaitre différentes teintes de couleur en fonction de la vérification voulue, mais n’est pas optimal car il peut repérer aussi d’autres éléments du décor qui sont de la couleur recherchée.
Pour la traçabilité de la vérification, l’utilisation d’une solution déjà existante fut choisie. C’est par l’intermédiaire de l’application Cloud Station de Synology que le transfert synchronisé de la vérification s’effectue. Ce système à la particularité de rendre automatique la synchronisation sans que l’opérateur s’en occupe.

Cette application bien que fonctionnelle peut, néanmoins, être améliorée en rendant le traitement d’image plus performant et en rendant possible la lecture de QR codes. Cependant, après plus de 300 heures de travail pour concevoir cette application, cette dernière apporte une preuve de concept pour le projet d’Alstom qui souhaite moderniser les vérifications de ses blocs de traction TGV. Au terme de ce projet une application répondant aux critères du client est disponible. Cette application est fiable et limite les erreurs humaines. Avec son interface simple d'utilisation et la sauvegarde automatique simplifiant l'archivage, l’application permet un gain de temps et assure la traçabilité.

RAPPORT DE PROJET