Cahier des charges

La fonction principale de notre cahier des charges est donc de réduire considérablement le nombre d’erreurs qui peuvent être faites par le technicien. Ces erreurs peuvent être un oubli ou même une erreur de jugement sur un boulon.

Si l’on considère qu’il y a 100 boulons critiques par bloc, et qu’un technicien sans assistance réalise une erreur tous les 1 000 boulons, Alstom Tarbes peut donc sortir 5 blocs mauvais par an. Ces chiffres sont le cas critique, et donc il y a moins d’erreur en réalité cependant l’entreprise veut absolument réduire ces erreurs. Ceci permet donc de faire perdurer l’image de qualité que représente Alstom.

Pour ce faire, le client souhaite que le technicien qui réalise la vérification soit assisté pour la réalisation de cette tâche. Cette assistance par un outil technologique doit permet d’automatiser au maximum cette vérification, ceci pour réduire les nombres d’erreurs et le temps de contrôle.
L’automatisation du contrôle doit également supprimer totalement les oublis de boulons ou de zones. Chaque bloc de la locomotive doit être connu par l’application à l'avance pour savoir le nombre et la localisation des boulons facilitant ainsi le contrôle.

L’outil doit également gérer la sauvegarde et l’archivage des photos. Ceci consiste à ranger les photos prises dans le bloc en indiquant le numéro de la locomotive, celui du bloc et la date de l'opération. Ces photos archivées dans un dossier devront ensuite être transférés vers un ordinateur qui permettra un archivage correct des données pour une futur requête d’un client. Cette automatisation de la sauvegarde sera un vrai gain de temps pour le technicien.
Cet archivage est indispensable pour la traçabilité des produits et pour prouver aux clients que le bloc était correct lors de la sortie de l’usine. A l’heure actuelle, si un client fait une demande sur un bloc sorti il y a quelque années, il faut faire de grosses recherches pour retrouver les clichés de la vérification.

En résumé, le cahier des charges définit avec le client est le suivant :

● Réduction des erreurs, passer à une erreur maximale de 1 / 10 000
● Vérification automatique du trait de couleur
● Traçabilité
● Gain de temps, par la réduction du temps de vérification

Pour satisfaire ces exigences le projet s’est orienté vers une application mobile sur tablette.

1.Présentation

1.L'entreprise
2.Projet
3.Cahier des charges

2.Démarches

1.Analyse du projet de l’an dernier
2.Découpage organisationnel
3.Eléments technologiques

3.Résultats obtenus

1.Eléments finaux de l'application
2.Réponse aux enjeux
3.Perspectives