Eléments finaux de l'application

Interface graphique

L'interface graphique joue un rôle important dans le rendu final de l'application. En effet pour faciliter la prise en main par l'opérateur, l'interface est simple et dynamique. Des indications sont présentes lorsqu'il s'agit de rentrer des informations et ces dernières ne sont prises en compte que si elles sont valides. De même lors de la prise de photos et de la validation des boulons, des cercles de couleur verte suggèrent intuitivement la présence de marquages sur les boulons à vérifier. Cette application est aussi multi-pages ce qui permet de fiabiliser la vérification en chronologiquement les différentes étapes nécessaires établis pour une bonne vérification.

Flux caméra et photos

En optant pour une solution différente du projet de l'année dernière, l'application récupère facilement le flux de la caméra et permet prendre des photos de qualité suffisante pour permettre de détecter les boulons marqués. En effet c'est grâce au langage QML que la fluidité du flux de la caméra est assurés.
Concernant les photos prises, elles sont automatiquement enregistrées dans un dossier de la tablette (ou de l'outil utilisé pour la vérification).

Sauvegarde automatique

Pour archiver sur un ordinateur externe les photos prises par l'application, la solution retenue est l'utilisation d'une application tierce, Cloud Station Synology. Cette application permet de synchroniser automatiquement avec un cloud, les photos présentes dans le dossier de la tablette. Une fois synchroniser avec le cloud, il est possible, avec un ordinateur de récupérer automatiquement les photos dans un dossier et ainsi archiver l'ensemble des vérifications.

Base données

Dans le livrable souhaité par le client la source d'informations sur les blocs devait être un QR code. Cependant, difficilement utilisable avec Qt, la solution des QR code a été remplacée par l'utilisation d'une base de données. Cette dernière contient les informations (nombre de zones, nombre de boulons, couleur de marquage...) nécessaires à la vérification. Obligeant à rentrer au minimum le numéro d'identification et de série du bloc, la base de données est moins pratique que le QR code. Néanmoins, elle reste tout aussi fiable car l'opérateur devra vérifier le nombre exact de boulons et aucune étape ne peut être omise.
Pour que les changements dans la base de données soient pris en compte, elle est synchronisée par l'intermédiaire de Cloud Station Synology, ainsi toute modification sur l'ordinateur fixe sera visible et interprétable par l'application sur tablette.

Traitement d'image

Dans un premier temps l'utilisation des bibliothèques OpenCv était l'option envisagée pour le traitement d'image. Cependant après des tests, il s'est avéré que les bibliothèques sont difficilement compatibles avec le logiciel Qt. La solution choisie fût l'utilisation de Qt et des fonctions en C++, ces dernières permettent de détecter la couleur recherchée et ainsi valider la présence de marquage sur les boulons.

2.Réponse aux enjeux